Prix spécial de danse 2017 - AIEP Avventure in Elicottero Prodotti

Ariella Vidach & Claudio Prati © BAK/Gregory Batardon
Ariella Vidach & Claudio Prati © BAK/Gregory Batardon
Ariella Vidach & Claudio Prati © BAK/Gregory Batardon

AIEP Avventure in Elicottero Prodotti

Prix spécial de danse 2017

Pionniers de l’expérimentation numérique dans le domaine de la danse, AIEP sont une véritable institution au Tessin. En 1988, Claudio Prati et Ariella Vidach fondent à Lugano un collectif d’artistes au nom sibyllin qui pourrait se traduire littéralement par : « Aventures avec des produits d’hélicoptères ». Avec l’arrivée de la vidéo et des clips musicaux, les années 1980 font la part belle aux productions multimédias. AIEP est né d’un intérêt interdisciplinaire. Le but était d’explorer l’application des nouvelles technologies à la danse contemporaine. Né en 1954 à Berne, Claudio Prati a étudié la gymnastique et le sport à l’EPZ de Zurich, puis la sculpture à l’Accademia di Belle Arti di Brera et la pantomime au Piccolo Teatro à Milan. De 1986 à 1988, il vit à New York, où il étudie l’art vidéo et la technique mixte (ou Mixed Media) à l’université de New York et la Contact Improvisation au Movement Research Centre et au PS 122. Née en 1956 à Umag (Yougoslavie), Ariella Vidach pratique la danse à New York de 1980 à 1989. Influencée par la danse postmoderne, par Trisha Brown, Steve Paxton et Bill T. Jones, elle commence à réaliser ses propres travaux en 1982. En 1996, le duo fonde à Milan la compagnie de danse Ariella Vidach – AIEP. En 2013, ils remportent le World Summit Award à Colombo au Sri Lanka. Décerné à l’initiative des Nations Unies, ce prix leur est attribué pour le système interactif INaxys, l’un des produits les plus novateurs développés dans le domaine de la danse.   

 

«EXP» (1996) fut l’une de leurs premières chorégraphies interactives. Au moyen de deux caméras, le système Mandala permet aux danseurs d’interagir par des signes visuels projetés sur des écrans. La composition sonore de Franz Treichler est une création en live née de l’interaction avec les danseurs. Entretemps, une vingtaine de chorégraphies ont vu le jour, qui explorent l’univers de la communication entre l’homme et la machine par le biais de différents procédés de capture d’images et de techniques interactives. Leurs dernières productions sont « VOCset » (2014) et « HABITdata » (2016). Ils présentent également en 2016 « Temporaneo Tempobeat », une expérience interactive autour du mouvement à partir du logiciel MAX qui mêle voix et son à la manière d’une Beat Box. Mais les activités déployées par AIEP au Tessin et en Lombardie ne s’arrêtent pas là. Ils ont également un studio à Milan où des jeunes gens peuvent s’associer à leurs développements techniques et ils se mobilisent pour que les arts du spectacle et la culture soient davantage valorisés dans la politique tessinoise.

Tiziana Conte, membre du jury :

« Nos deux pilotes artistes Ariella Vidach et Claudio Prati parcourent les cieux avec leurs hélicoptères virtuels depuis plus de trente ans, passant librement les frontières entre arts et médias interactifs. Ils restent animés de l’esprit pionnier et de la passion qui les habitent depuis le début de leur partenariat et la fondation d’AiEP (Avventure in Elicottero Prodotti). Ils n’ont cessé de participer aux expérimentations mêlant danse et arts multimédias, sans jamais négliger la personnalité des danseuses et des danseurs. Leur inlassable engagement artistique et personnel au service de la formation et de la médiation culturelles a contribué de manière essentielle au développement des arts de la scène en Suisse italienne et en Italie. »