«Le Récital des Postures»

Yasmine Hugonnet © BAK/Gregory Batardon
Yasmine Hugonnet © BAK/Gregory Batardon
Yasmine Hugonnet © BAK/Gregory Batardon

«Le Récital des Postures» Yasmine Hugonnet

Création actuelle de danse

 

 

Dans son spectacle solo «Le Récital des Postures», Yasmine Hugonnet utilise son corps comme un instrument. Ce que le public a devant les yeux n’est pas un corps de danseuse, mais un archétype symbolique et social façonné par des formes et des comportements qui lui évoque des images et des associations et avec lequel il peut communiquer. D’une impressionnante lenteur, ce récital s’étend sur 50 minutes sans musique ; c’est un caléidoscope rituel et chorégraphique. Le caractère figé des postures, les transitions de l’une à l’autre ouvrent des perspectives et peuvent parfois faire sourire. Depuis la première en 2014 lors du festival Les Printemps de Sévelin, à Lausanne, «Le Récital des Postures» rencontre un franc succès dans le monde entier. En juillet 2017, il a été sélectionné pour participer à la deuxième édition de la Sélection suisse en Avignon.

 

Patrice Delay, membre du jury :

« Yasmine Hugonnet s’intéresse au rapport entre forme, image et sensation, à la (dé)-construction du langage chorégraphique, au processus d’incarnation et d’appropriation. Dans ‚Le Récital des Postures‛, elle donne à voir l'étrangeté d'un corps sans visage, plié et habillé, un corps qui se montre sans se dévoiler, le mystère d'une voix qui s'entend sans se projeter. Le monde qu'elle ouvre est un fil tendu, une respiration suspendue, une concentration extrême. Le mouvement est maîtrisé dans sa plus grande finesse, grâce à une concentration extrême et une décomposition intelligente vers le minimal. Et enfin l'humour surgit, rendant encore plus personnel l'univers de cette artiste. »

Yasmine Hugonnet

Née à Montreux en 1979, Yasmine Hugonnet vit aujourd’hui en alternance à Lausanne et à Paris. Elle passe quelques années de son enfance au Mali, entre 3 et 6 ans, avant de revenir en Suisse, où elle commence la danse classique. Elle part ensuite à Paris pour intégrer le Conservatoire national supérieur en danse contemporaine. En parallèle, elle s’intéresse à la danse contact, l’improvisation, le buto et la recherche chorégraphique. A côté de plusieurs engagements en tant que danseuse, elle fait, de 2003 à 2005, le master en chorégraphie «Dance Unlimited», aux Pays-Bas. En 2006, elle crée «RE-PLAY», un trio qui jouira d’une renommée internationale. Après une longue période de recherche de 2009 à 2013, la chorégraphe produit plusieurs spectacles solos, parmi lesquels «Le Récital des Postures». De 2015 à 2017, elle est artiste associée au Théâtre Sévelin 36 à Lausanne et bénéficie du programme YAA!, développé avec Pro Helvetia, qui met en contact de jeunes chorégraphes talentueux avec des théâtres suisses renommés.