«iFeel3»

Marco Berrettini © BAK/Gregory Batardon
Marco Berrettini © BAK/Gregory Batardon
Marco Berrettini © BAK/Gregory Batardon

«iFeel3» *MELK Prod./Marco Berrettini

Création de danse actuelle

 

 

Dans le contemporary flow, ainsi que l’appelle Berrettini, quatre personnages vêtus de blanc évoluent suivant la diagonale de la scène, comme sur un ruban de Moebius. De brèves déclarations animées sont déposées sur la transversale comme des tweets. « iFeel3 », dont la première a eu lieu en janvier 2016 à l’ADC de Genève est la continuation du jeu scénique sans chapitres dramaturgiques de « iFeel2 » dans lequel Marco Berrettini et Marie-Caroline Hominal se mouvaient comme en transe. Berrettini s’est inspiré du roman « Atlas Shrugged » publié en 1957 par l’auteure russo-américaine Ayn Rand, pour questionner les aptitudes sociales des individus et donner à voir son expérience personnelle de chorégraphe. Marco Berrettini et Samuel Pajand donnent la musique en direct : placé sur une estrade, leur duo Summer music n’accompagne pas l’action qui se déroule en dessous, mais, avec des textes et un son électronique, donne un second niveau à l’action qui se déroule sur scène. La conclusion de la pièce est si différente et surprenante qu’on ne la trahira pas ici.

 

Simona Travaglianti, membre du jury :

« "iFeel3" vous emporte dans une atmosphère particulièrement frénétique, le spectacle chorégraphique est habilement couplé à la musique jouée en direct ("Summer music") : pendant que de leur côté les danseuses et danseurs dérivent au gré du ruban de Moebius, et reprennent indéfiniment leur jeu, des sons hypnotiques, des déclarations politiques et des pensées philosophiques incitent à établir des liaisons subjectives et à se plonger dans un jeu d’idées et de sensations. Marco Berrettini et son équipe servent un cocktail ironique, engagé et épicé dans la troisième partie d’une série de quatre : boucle après boucle, "iFeel3" nous attire dans son orbite. »

*MELK Prod./Marco Berrettini

Originaire d’Italie, le danseur et chorégraphie Marco Berrettini, né en 1963 à Aschaffenburg en Allemagne, travaille avec sa compagnie *MELK Prod à Genève depuis 2002. Il découvre son intérêt pour la danse en fréquentant les discothèques dans les années 1970. Il remporte le championnat allemand de disco-danse en 1978. Après ce succès, il suit des cours de jazzdance, moderndanse et de ballet ; il commence une formation de danse à 17 ans, d’abord à la London Contemporary Dance School et termine ses études à la Folkwang Hochschule avec pour maîtres Hans Züllig et Pina Bausch. Il y découvre son intérêt pour le théâtre dansé et les chorégraphies. Il a créé une trentaine d’œuvres jusqu’à maintenant, parmi lesquelles des performances et des installations. Avec «Sturmwetter prépare l'an d'Emil», et encore domicilié en France, il gagne le prix ZKB du Zürcher Teater Spektakel en 1999.