Danseur exceptionnel 2015

Ioannis Mandafounis

Danseur exceptionnel 2015

Ioannis Mandafounis, né en1981 à Athènes, vit à Genève quand sa passion pour la danse ne le mène pas aux quatre coins du monde. Ses parents, mère genevoise et père grec, sont tous deux danseurs. Mais quand il était enfant, Ioannis ne s’intéressait pas vraiment à ce qu’ils faisaient jusqu’à ce que son père, en tournée avec son ensemble dans des villages grecs, lui confie la présentation d’une petite chorégraphie. Il suit ses premiers cours de danse à la Greek National School of Dance ; à 14 ans, il entre comme élève au conservatoire de Paris et vit dans une famille d’accueil. Il commence une carrière de danseur international dans le ballet de l’opéra de Göteborg, puis au Nederlands Dans Theater II, la compagnie de jeunes danseurs de Jiří Kylián à la Haye, avant d’intégrer en 2005 la Forsythe Company pour cinq ans.

 

En parallèle à sa carrière de soliste, Ioannis Mandafounis travaille dans différents ensembles en tant que danseur et chorégraphe. En 2004, il fonde à Athènes la Lemurius Company avec Katerina Skiada et Anastasis Gouliaris. En 2007, il crée une nouvelle version de « L’Après-midi d’un faune » pour l’opéra national grec. Avec ses deux collègues de la Forsythe Company, Fabrice Mazliah et May Zarhy, il forme le trio « mamaza » qui réalise des œuvres coproduites internationalement comme « Z.E.R.O. » (2009), « Cover Up » (2011) ou « Eifo Efi » (2013). Ioannis Mandafounis fait des chorégraphies pour d’autres troupes, comme le Ballet junior de Genève. A travers toutes ses apparitions, que ce soit sur scène ou comme pédagogue dans de prestigieuses institutions, son enthousiasme pour son art se fait jour dans un jaillissement incessant d’idées.

 

Patrice Delay, membre du jury:

«Donner un prix récompensant les qualités exceptionnelles d'interprète à un artiste qui est également chorégraphe n'est certainement pas déprécier le talent de cette personne dans ce domaine. Qualité de mouvement, précision, rapidité, fluidité, écoute, aptitudes naturelles; du Ballet de Göteborg à la compagnie de William Forsythe en passant par le Nederlands Dans Theater puis dans les nombreuses pièces qu'il a lui-même créés ce sont des compétences que les publics de nombreux pays ont pu reconnaître et apprécier en lui. Et, puisqu'un danseur du 21ème siècle se doit d'être créatif, il a mis ses aptitudes au service de nombreuses collaborations avec May Zarhy et surtout Fabrice Mazliah.»